Le jour où l’Euromillions n’a pas été diffusé

10/05/2019

C’est en juillet 2014 que Jean-Pierre Foucault, alors présentateur de l’Euromillions, a passé une soirée pour le moins incroyable. Le vendredi 25 (et non pas un vendredi 13) juillet 2014, l’Euromillions n’a pas pu être retransmis aux millions de joueurs qui voulait devenir le prochain multimillionnaire de la loterie Euromillions My Million.

Lors de ce vendredi de juillet, notre présentateur vedette s’est trouvé dans l’incapacité de proposer la diffusion du tirage à cause d’un incident technique. En effet, les deux loteries européennes du Luxembourg et de la Belgique ont communiqué trop tardivement leurs prises de jeu dans leur pays à l’organisme européen qui centralise les combinaisons de manière ultra-sécurisée.

Télévision ancienne.

Pour pouvoir procéder au tirage, la Française des jeux doit attendre une autorisation expresse de
Bruxelles, ce qu’on appelle un « go for
go
». C’est cet accord qui est parvenu dans les locaux de la FDJ avec une
bonne heure de retard, empêchant la retransmission qui se déroule d’ordinaire
avec un différé de trois quarts d’heure.

Le tirage a bien eu lieu en présence d’un huissier de justice comme le prévoit la procédure mais sans la diffusion à la télévision, ce qui a entraîné des réactions soupçonneuses de la part des participants. Surtout que ce jour-là, il n’y a pas eu de gagnant du jackpot Euromillions.

Cela reste un événement extrêmement rare qui ne c’est produit que deux fois dans l’histoire de l’Euromillions. Vous vous rappelez cet événement ? Laissez-nous votre témoignage sur SuperChance100 !

Voir les autres actus